Actualités

“Vivre sans sexualité” sur France Culture

 

France Culture diffuse cette semaine Vivre sans sexualité, série documentaire d’Ovidie et Tancrède Ramonet réalisée par Séverine Cassar qui explore sous les angles les plus divers ce sujet encore peu abordé. La série prend la forme d’un podcast en quatre épisodes suivant chacune une ligne directrice : la sexualité empêchée, la notion d’anomalie sociale, l’abstinence, le questionnement politique et féministe. De nombreux intervenants y sont interviewés et j’ai été conviée à partager mon expérience dans le deuxième épisode, qui aborde entre autres l’asexualité.

L’ensemble est vraiment passionnant, très riche dans la multiplicité des angles abordés et des questions soulevées, avec des témoignages très forts. Je ne saurais trop vous conseiller d’écouter la série en entier et dans l’ordre, car outre la mise en scène globale et la progression du questionnement, les différents thèmes s’enrichissent par leurs contrastes même. J’étais ravie d’être conviée à apporter une petite contribution à ce projet qui semblait très motivant sur le papier, et le suis encore davantage à présent que j’ai entendu le résultat.

La presse y a consacré des articles enthousiastes, notamment Télérama, Le Monde et les Inrocks.

La série est à écouter ici.

 

Post navigation


“L’Année suspendue” est paru

Fausse touriste mais vraie autrice ravie, (c) Chloé Robineau

Et voici enfin le jour J. Avec mon éditeur Dystopia, nous avions choisi le 2 avril, journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, pour publier L’Année suspendue, mon septième livre et deuxième ouvrage de non-fiction, écrit pendant et après ma propre démarche de diagnostic. Une traversée tumultueuse et salutaire à la fois, car se découvrir autiste à plus de quarante ans est un bouleversement majeur mais aussi un immense soulagement, face à toutes ces questions qui trouvent enfin réponse, toutes ces « bizarreries » qui trouvent enfin leur nom. Le livre parle de cette quête, de ce qu’on y apprend sur soi et sur les autres, du parcours compliqué qui mène au diagnostic.

Ce livre me tient à cœur, comme vous pouvez l’imaginer. J’espère qu’il saura vous parler, que le sujet de l’autisme vous soit ou non familier. C’est un récit de voyage un peu particulier en même temps qu’une main tendue vers les autres.

Le livre est disponible au format papier ou numérique, notamment via le site de Dystopia où vous pouvez également en télécharger un extrait gratuit :

https://www.dystopia.fr/a/anonyme/l-annee-suspendue

Les pré-commandes ont été dédicacées et vous seront envoyées dans les jours qui viennent.

Un immense merci à toute l’équipe de Dystopia qui a permis à ce livre d’exister : Xavier, Anaïs, Olivier, Laurence, merci à Pascale Doré pour les corrections, à Laure Afchain pour la maquette, à Stéphane Perger pour la couverture, ainsi qu’aux relectrices et relecteurs du manuscrit. Merci de m’avoir accompagnée et soutenue dans ce projet très personnel.

Maintenant il ne m’appartient plus, il est entre vos mains. Et c’est toujours un moment aussi émouvant.

Dédicaces des pré-commandes, Wolverine style.

Post navigation


Couverture à plat et premier extrait de “L’Année suspendue”

L’Année suspendue, mon septième livre et deuxième ouvrage de non-fiction, vient de partir chez l’imprimeur. Pour fêter ça, Dystopia et moi vous présentons la splendide couverture à plat réalisée par Stéphane Perger, qui avait déjà magnifiquement illustré Nous qui n’existons pas.

Les précommandes sont toujours ouvertes jusqu’au 8 mars pour le recevoir dédicacé. Vous pouvez également, sur la même page, télécharger un premier extrait du texte pour vous en donner un avant-goût. Il s’agit de la première (et de loin la plus courte) des quatre parties qui composent le texte, intitulée “L’autre spectre”. Elle raconte comment la question de l’autisme m’est, pour ainsi dire, tombée dessus sans prévenir fin 2018, ouvrant alors sur la quête qui est au cœur du livre.

Un grand merci à toutes les personnes qui ont déjà passé commande !

 

Post navigation


Précommandes ouvertes pour “L’Année suspendue”

Mon éditeur Dystopia vient d’ouvrir les précommandes pour L’Année suspendue, mon ouvrage autour de mon parcours de diagnostic d’autisme à paraître début avril. Les exemplaires précommandés seront envoyés dédicacés. Ces précommandes sont également un bon moyen de soutenir l’activité de cet éditeur indépendant passionné et passionnant, dans une période où le secteur de l’édition, comme tant d’autres malheureusement, est fragilisé par la crise en cours. L’occasion si vous le souhaitez de (re)découvrir le reste de leur catalogue : vous pouvez faire d’une pierre deux coups et commander aussi des ouvrages de Léo Henry, Francis Berthelot, Lisa Tuttle, luvan, Jean-Marc Agrati ou encore Yves et Ada Rémy sans frais de port supplémentaires.

Post navigation


Couverture de “L’Année suspendue”

L’équipe de Dystopia et moi-même sommes ravis de vous présenter la couverture que Stéphane Perger vient de réaliser pour L’Année suspendue, mon septième livre et deuxième ouvrage de non-fiction, qui devrait être en librairie courant avril si les petits coronavirus ne le mangent pas.

L’ouverture des pré-commandes ne va plus tarder. En attendant de vous dévoiler aussi la couverture à plat (car, comme toujours chez Dystopia, le verso est aussi travaillé que le recto, et Stéphane a fait un superbe boulot sur l’ensemble), voici le texte du 4ème de couverture :

« Comme dans le livre précédent, il est question ici d’une expérience personnelle et subjective. Le texte parle du vertige de se découvrir autiste à plus de quarante ans, du chemin compliqué, intérieur et extérieur, qui mène au diagnostic et à l’acceptation de soi, du soulagement de découvrir enfin son propre mode d’emploi. »

J’étais très émue de découvrir cette couverture qui reflète assez justement ma propre vision du livre. Je dis souvent que voir pour la première fois la couverture d’un nouvel ouvrage, c’est comme découvrir le motif d’un futur tatouage : on ne savait pas précisément à quoi ça ressemblerait, mais une fois qu’on l’a sous les yeux, on sait que c’était exactement ça. On espère qu’elle vous plaira également. Un immense merci à Dystopia et à Stéphane Perger, une fois encore ! Il me tarde d’avoir le livre entre les mains.

Post navigation

1 2 3 17