Actualités


“Dictionnaire de la fantasy” aux Éditions Vendémiaire

Le 4 octobre sortira aux éditions Vendémiaire un projet collectif auquel j’ai eu le grand plaisir d’apporter une minuscule contribution : le Dictionnaire de la fantasy dirigé par Anne Besson, professeur de littérature générale et comparée à l’Université d’Artois et grande spécialiste du domaine des littératures de l’imaginaire. Une cinquantaine de contributeurs y ont participé, universitaires, membres de l’association Elbakin.net,…


Précommandes et revue de presse pour “Nous qui n’existons pas”

Mon sixième livre et premier ouvrage de non-fiction, Nous qui n’existons pas, paraîtra le 1er octobre aux éditions Dystopia. Les précommandes viennent d’ouvrir sur le site de l’éditeur jusqu’au 20 septembre. Les livres dédicacés seront soit postés chez vous la semaine suivant la réception des palettes, soit mis à votre disposition à Paris à la librairie Scylla (dans ce cas,…


“Nous qui n’existons pas” dévoile sa couverture

C’est toujours un moment très spécial de découvrir la couverture de son livre à paraître. Celle de Nous qui n’existons pas, mon texte de non-fiction qui sortira cet automne chez Dystopia Workshop qui prolonge mon billet de blog “Vivre sans étiquette”, est signée par Stéphane Perger qui avait déjà illustré, entre autres choses, Ainsi naissent les fantômes, le recueil de…

Actualités précédentes : Lecture de “Trois renards” avec The Deep Ones (2 mai 2018) | Rencontres et salons d’avril (7 avril 2018) | Un nouveau livre cet automne (5 avril 2018) | Procrastination : vers une saison 3 (24 mars 2018) | “Née du givre” traduite en anglais (23 septembre 2017) [ toutes les actualités ]

Derniers articles sur le blog


“Grant & I” (Robert Forster)

(Cet article est initialement paru sur Le Cargo.  Pour ceux que le sujet intéresserait, l’ensemble de mes chroniques pour le webzine est accessible ici.)   C’est l’histoire d’un groupe pour qui rien n’a marché – ainsi pourrait-on, en schématisant à peine, résumer Grant & I. Un groupe capable d’écrire des chansons inoubliables, de celles qui vous marquent à vie, mais…


De la pesanteur de l’été

Je ne sais comment écrire l’été sans tomber dans la plainte, mais je tourne autour de cette idée depuis début juillet. Peut-être parce que ma parade contre l’été 2017 a consisté à rédiger un livre, la seule chose qui m’apaisait alors. Peut-être parce que j’aimerais recommencer, et que l’écriture me manque et se refuse à moi. Ou parce que j’ai…


Une relique d’écriture

C’était il y a vingt ans, passés en un clin d’œil. Une récente visite de la collection de manuscrits de la BNF, sur l’adorable invitation de Catherine Dufour, m’a rappelé l’existence de cette relique soigneusement conservée depuis. Un cahier d’écolier à carreaux, rempli d’une écriture que je reconnais à peine – je m’entraînais à la modifier pour la rendre moins…

Billets précédents : Jessica Jones, saison 2 (1 avril 2018) | Paris et vingt bougies (8 septembre 2017) | Vivre sans étiquette (26 juin 2017) | “Jordan: The Comeback”, 27 ans après (13 juin 2017) | New York en mosaïque (17 mai 2017) [ Voir le blog ]