Actualités - page 4

Tables rondes des Utopiales : “Le nouvel art d’aimer”

ActuSF met progressivement en ligne les tables rondes des dernières Utopiales au format audio, ainsi que quelques extraits en vidéo. Parmi les quatre tables rondes auxquelles je participais, est déjà disponible “Le nouvel art d’aimer”, avec également Catherine Dufour et la psychiatre Rachel Bocher, sous la modération de Lloyd Chéry. Il y fut question pêle-mêle de l’évolution des relations de couple dans le temps mais aussi de la libération de la parole autour de diverses orientations ou identités, et notamment l’asexualité.

L’intégralité de la table ronde est en écoute sur cette page. Vous pouvez également guetter le forum ActuSF pour suivre l’ajout des tables rondes en temps réel.

Un extrait de la table ronde en vidéo :

 

 

Post navigation


“Notre-Dame-aux-Écailles” traduite en anglais

Grâce à l’excellent traducteur Edward Gauvin, qui a tout à la fois joué les défricheurs et travaillé sur la traduction proprement dite, j’ai l’immense plaisir de voir ma nouvelle “Notre-Dame-aux-Écailles” paraître dans le numéro de novembre 2018 de la revue américaine World Literature Today, sous le titre “Our Lady of the Scales”. Et je suis doublement ravie de voir le texte traduit avec autant de justesse, dans une plume élégante et fluide à la fois.

Le sommaire du numéro est en ligne ici :

https://www.worldliteraturetoday.org/2018/november

Et pour lire la nouvelle elle-même, c’est ici :

https://www.worldliteraturetoday.org/2018/november/our-lady-scales-melanie-fazi

Post navigation


Interview pour l’édition Snapchat du Monde

Il y a deux semaines, je répondais à une interview dans les locaux du Monde, disponible uniquement au départ sur l’édition Snapchat du journal, sur le thème “Être différent et l’accepter”. En voici la vidéo.

Par ailleurs, une chronique de Nous qui n’existons pas par Frédérique Roussel, titrée “Les confessions d’une auteure fantastique”, est parue hier dans Libération, dans la rubrique “Mardi SF” en raison de la présence dans le livre du thème de l’écriture et du rapport entre les littératures de l’imaginaire et les questionnements sur la différence, la norme ou l’identité.

Post navigation


Lisa Tuttle dans “Un livre un jour”

Dans sa nouvelle formule, l’émission Un livre un jour propose à des intervenants de partager un coup de cœur devant la caméra. Conviée tout récemment à y participer, j’ai choisi de présenter le recueil de nouvelles fantastiques de Lisa Tuttle, Les chambres inquiètes, paru chez Dystopia en 2014. Le recueil reprend des textes déjà publiés auparavant en français, traduits (et révisés ici) par Nathalie Serval, que j’avais lus adolescente et dont certains ont contribué alors à me pousser vers l’écriture de nouvelles fantastiques. Raison pour laquelle j’ai dédié à Lisa mon livre Serpentine en 2004, avant de traduire les nouvelles du recueil Ainsi naissent les fantômes.

L’émission est disponible en replay sur le site de France TV.

 

Post navigation


Sortie de “Nous qui n’existons pas”

Eh bien voilà, il sort aujourd’hui chez Dystopia Workshop : mon sixième livre et premier texte de non-fiction, Nous qui n’existons pas. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est un ouvrage qui me tient particulièrement à cœur. Il est une sorte de prolongement du billet « Vivre sans étiquette » paru sur ce blog en juin 2017 et qui a changé beaucoup de choses dans ma vie.

Il parle du rapport à la norme et à la différence, de questions d’identité, de la difficulté de se construire dans la marge, de la honte et du déni qu’on apprend à intérioriser. Il parle aussi entre autres du rapport à l’écriture, nécessairement marqué par ces choses-là.

Ce n’est pas un essai théorique, j’insiste sur ce point, ni un texte nourri par des recherches ou des références extérieures. Il s’agit avant tout d’un témoignage subjectif sur une expérience toute personnelle, mais dont j’ai découvert qu’elle résonnait chez d’autres.

Le livre est illustré par Stéphane Perger, postfacé par Léo Henry, et reprend en annexe le billet de blog initial. La soirée de lancement aura lieu le 17 octobre à la librairie Millepages de Vincennes.

Le livre est disponible sur le site de Dystopia, et dans les points de vente détaillés sur le site. Il ne sera pas disponible sur Amazon, mais vous pouvez le commander partout ailleurs.

Merci à tous pour votre soutien et vos encouragements autour de ce projet un peu particulier.

Post navigation

1 2 3 4 5 6 14