Blog

Un bon angle est un angle mort

Tel le brin de muguet moyen, les salons fleurissent en mai, et les week-ends se remplissent les uns après les autres pour les deux mois à venir. Attendez-vous à m’en voir annoncer quelques-uns incessamment. Pour le mois de mai, je participerai aux Futuriales d’Aulnay-sous-Bois le samedi 14, aux Imaginales d’Epinal du vendredi 27 au dimanche 29 (mon programme est annoncé sur le site), et je ferai un passage éclair par une autre manifestation à Toulouse entre deux, que j’annoncerai plus tard.

 

En attendant, la revue électronique Angle Mort vient de publier son troisième numéro. J’y partage le sommaire avec Léo Henry, Kij Johnson (dont j’avais autrefois traduit une superbe nouvelle pour un des Emblèmes de l’Oxymore) et Sara Genge. Ma nouvelle, « Le jardin des silences », était parue en 2008 dans une revue assez confidentielle et je suis ravie que ce texte, auquel je suis vraiment attachée, ait une deuxième vie. Il est disponible en ligne et au téléchargement sur cette page.

 

Pour finir, quelques photos de concert. Budam est un drôle d’oiseau originaire des îles Féroé, qui déploie sur scène tout un dispositif ludique : une tête d’éléphant, une intrigante boule métallique ou encore une chaise à laquelle il s’attache d’une seule jambe (ce qui l’oblige à se contorsionner pour atteindre le micro). Sur disque, je trouvais sa musique plutôt mélancolique ; sur scène, elle devient grisante et euphorisante. Pour vous en donner un aperçu, j’ai posté quelques photos sur le Cargo. Mais celle-ci en dit sans doute déjà beaucoup :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *