Blog

Des zoziaux et des lapins

scorfel1

Cette année encore, comme le prouvent les photos, l’ambiance du festival Scorfel n’était pas à la morosité. Concours d’oiseaux avec ma voisine de tablée Sophie Dabat, décoration des nappes afin de poursuivre la tradition initiée l’an dernier (le tampon « lapin biker » appartient à la même Sophie Dabat), retrouvailles avec l’équipe organisatrice toujours aussi accueillante, les habitués du festival, et les amis auteurs dont certains pas revus depuis longtemps. Ce fut aussi pour moi la première dédicace du Jardin des silences, sorti tout juste à temps pour être disponible au festival.

Un grand merci à toutes les personnes croisées ou revues ce week-end, en particulier les organisateurs (et notamment Elodie pour son accueil), le collectif des Sophie/Mélanie/Maëlig reconstitué presque au complet un an après, le pôle rennais de la table de dédicaces d’en face, et les personnes venues me reparler des livres achetés l’année précédente (petite attention qui fait toujours aussi plaisir).

Pendant ce temps, mon recueil commence tout doucement à vivre sa vie. L’étape de la première dédicace est passée, celle non moins cruciale des tout premiers avis également. Jusqu’ici, tout va bien. Deux chroniques sont déjà disponibles en ligne : la première sur le blog de Gromovar, la seconde sur celui d’Hugues Robert de la librairie Charybde, où je signerai d’ailleurs le 4 novembre de 18h à 21h. Un grand merci à tous les deux.

(Photos : Lionel Davoust et Sophie Dabat)

scorfel2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *