La cité travestie

(2002)

“Depuis six mois, je hante ses rues. Ils sont des centaines à me croiser chaque jour pour m’oublier aussitôt. Avec mon sac en bandoulière et mes habits quelconques, on doit me croire touriste ou étudiant. Eux ne me voient pas, mais il en est d’autres qui guettent. Parfois, aux abords des canaux, je jurerais entendre le clapotis m’appeler par mon nom.”

On ne contrarie pas impunément une cité comme Venise. Giordano va l’apprendre à ses dépens.

 

Cette nouvelle a été publiée dans le recueil Notre-Dame-aux-Ecailles.

Autres éditions

Publié chez OXYMORE en 2002

  • Format : Livre
  • Collection : Emblèmes
  • Titre de la publication : Venise Noire