Noces d’écume

(2008)

“Son expression hagarde, ce soir-là… Posé au bord du lit comme un tas de chiffons jeté là, négligemment. Épaules rentrées, dos voûté. Bras ballants à ses côtés comme s’il ne savait qu’en faire. Et le regard perdu entre ici et la fenêtre, ou plus loin encore. Tourné vers l’océan qu’il n’avait quitté que depuis quelques heures.”

Dans un village de bord de mer, quatre amis s’en vont pêcher. À leur retour, Astrid panique : elle ne reconnaît plus son mari désormais silencieux.

 

Cette nouvelle a été publiée dans le recueil Notre-Dame-aux-Ecailles.