Le faiseur de pluie

(2004)

“Ils avaient aidé la mère d’Ingrid à faire du pain, et la cuisine sentait bon la farine, l’huile d’olive, la pâte en train de cuire. Aucun pain ne saurait égaler en saveur celui qu’on prépare avec les grandes personnes par un après-midi pluvieux. Ingrid n’avait pu s’empêcher de penser à Nonna Alessandra en train de préparer la pasta sur cette même table, étalant la pâte et coupant les tomates en morceaux avec des gestes assurés, acquis à force d’expérience.”

Cette année, les vacances familiales en Italie n’ont plus la même saveur pour Ingrid et Noël. Leur grand-mère n’est plus là, et la pluie s’obstine à tomber pour gâcher leur séjour. Mais un esprit rencontré dans la vieille maison va changer la donne.

 

 

Cette nouvelle a été publiée dans le recueil Serpentine.