L’été dans la vallée

(2014)

“L’été passait doucement, seulement troublé par les fantômes de l’automne imminent. La compagnie de Noé m’empêchait de ressasser. Mais une conversation revenait souvent. « Ta voix…, » commençait-il. Ma voix. Évidemment.”

Comment trouver sa voie quand on naît porteuse de cette “voix de la vallée” dont personne ne connaît l’origine ? Contre l’avis de tous, Viviane a pris sa décision.

 

 

Cette nouvelle a été publiée dans le recueil Le jardin des silences.